Appétit de libraire

Le Pain des Rêves

Ce qu’il y a de bien avec les romans de la série Le Poulpe, c’est qu’on voyage. Cette fois, nous allons dans le massif de la Chartreuse, précisément à Saint-Pierre-d’Entremont.
Comme je n’avais pas lu de Poulpe depuis un temps certain, je craignais ce que j’allais trouver dans ce 286e titre de la série. Sans raison… C’est un vrai Poulpe, avec la Sainte-Scolasse, Pedro, Cheryl, les disputes, la ténacité et le mauvais caractère de Gabriel, son goût pour la bière, ses positions très à gauche, la guerre d’Espagne et le Polikarpov, L’énigme tient la route. Les digressions et les réflexions de Gabriel sur l’état de la société sont rageuses à souhait.
« J’avais la croix » de Dominique Chappey : un bon Poulpe.

Conseillé par Jean T…, Librairie La Pain des Rêves, Saint-Brieuc (22000)

Publicités

A propos domchappey

Dominique Chappey est nouvelliste et romancier. Tendance noire.
Cet article, publié dans C'est celui qui lit qui dit, J'avais la croix, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s