Chemin voyageur

Dans une vie antérieure et sous une autre latitude, j’ai rassemblé quelques auteurs régionaux sous la bannière éphémère d’une journée appelée « Voyage au pays du livre ».

voyage au pays des livresAlors quand un site qui se nomme Voyage au pays des livres  s’arrête un instant sur Caminar, il tire sans le savoir un trait d’union entre souvenirs et avenir.

Il semblerait que du côté de Villeneuve-la-Garenne (92), il se dise :

 » Un très beau récit émouvant sur le lien que l’on peut nouer avec ses aïeux. Un roman rempli d’espoir qui traite avec beaucoup de finesse du passage de l’enfance à l’adolescence. Tous les lecteurs seront touchés par cette belle histoire, à conseiller notamment à ceux qui souffrent de l’absence d’un parent. »

Merci aux voyageurs.

ribambelle caminar

À Nantes (44), c’est le comité de lecture de la base de données LivrJeun qui place Caminar dans les coups de cœur du mois de février où il figure en très bonne compagnie.

livre jeune

 » Très bon livre. La région du Pic du Midi d’Ossau offre un cadre magnifique à ce roman initiatique. Le grand-père, qui a su partager sa passion pour la montagne et la randonnée avec son petit-fils, est un personnage fort, déterminé mais bienveillant. Le style simple mais soigné, les évocations du quotidien distillées par petites touches, l’hymne à la nature et à la montagne, les personnages attachants participent à la réussite de ce joli roman.  »

Merci itou.

ribambelle caminar

Et à Bezac ou Besançon (25), c’est l’association Croqu’Livre au Centre régional de ressources en littérature jeunesse qui commente judicieusement le rôle central du personnage du Pépé.

croqu livre » C’est surtout la relation avec le pépé qui est au centre du livre. C’est un sacré caractère, intarissable et aux opinions bien tranchées, mais qui arrive à faire passer à Pierre ses valeurs morales basées sur un amour inconditionnel de la montagne. C’est donc une histoire familiale, où la relation privilégiée saute une génération. C’est grâce au courage et à l’entêtement du grand-père, que le petit-fils apprend à gérer les graves difficultés qui marquent son passage vers la vie adulte »

Publicités

A propos domchappey

Dominique Chappey est nouvelliste et romancier. Tendance noire.
Cet article, publié dans C'est celui qui lit qui dit, Caminar, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s