Point de croix

Une de plus ! Je parle de la photo qui vient enrichir ma collection, pas de la croix coupée, hein ! N’allez pas m’avoir des ennuis avec la maréchaussée.

De la croix plantée au sommet de La Grande Sure, alt. 1920 m, ne subsistent que le socle métallique et un éclat de bois sur lequel on a bricolé une barre horizontale avec un bâton.

Les croix coupées du Massif de Chartreuse étaient au cœur de J’avais la croix (Le poulpe n°286).  Le phénomène reste connu des locaux, mais les béotiens et les incultes extra territoriaux pourront comprendre de quoi il retourne en se procurant le bouquin (toujours disponible en numérique sur les plate-formes) ou en lisant les articles (ici et ) où j’avais évoqué cette drôle de tradition chartrousine et anticléricale.

Ce qui motive cet article, c’est qu’il y a presque deux ans jour pour jour, je suis monté au même endroit et j’ai pris quasiment la même photo (il faisait seulement un poil moins beau).

Du coup, je m’interroge.

Dans le match qui les opposait par sommets interposés, les coupeurs  auraient-ils pris l’avantage sur les planteurs ?

A suivre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.